Comment réussir son recrutement en 3 étapes

April 7, 2021
Vos employés

Le processus de recrutement est une étape cruciale pour une entreprise. En effet, c’est le début du cycle de vie de l’employé, son premier contact avec l’entreprise qui deviendra peut-être son futur employeur. Il est important de bien maîtriser le processus qui ne se résume pas à l’entrevue, mais inclut aussi tout ce qui se passe avant et après celle-ci. Cet article vous donnera quelques pistes pour bien réussir un entretien de recrutement, mais aussi pour améliorer votre processus global de recrutement.

  1. Pré-entrevue 


Le processus de recrutement ne commence pas lorsqu’on discute avec le candidat pour la première fois, il débute bien avant, dès l’affichage du poste. En effet, il faut de plus en plus se démarquer dans la description de poste pour attirer des candidats de qualité. C’est comme dans une relation amoureuse, il doit y a un peu de flirt avant la première date


Tout d’abord, assurez-vous d’avoir une description de poste claire et simple. Je conseille la liste à puces avec un maximum de 7 points pour le profil recherché et exigences requises. 

  • Une brève description de votre compagnie
  • Les avantages de travailler chez vous
  • Le profil recherché et les exigences requises 
  • Maximum 1 page 


Faites ressortir le ton de votre compagnie (amusant, sérieux, idéaliste). Encore une fois, c’est comme si vous débutiez une relation amoureuse : démarquez-vous, mais ne faites pas de fausses promesses. 


Avec votre équipe, déterminez les indispensables (Certification, expérience, etc.). Les indispensables ne sont pas des atouts. Sans ces indispensables, le candidat ne pourrait tout simplement pas effectuer ce travail. Nous avons souvent tendance à mélanger les deux. Ainsi, quand vous commencerez à recevoir des candidatures, vous aurez plus de facilité à sélectionner les candidats. N’hésitez pas à rencontrer des profils atypiques! C’est souvent eux qui vous fascineront le plus et qui peuvent apporter une belle diversité à votre équipe, un vent d’air frais, et changer des perspectives à l’interne. 


Une fois les candidats sélectionnés, prenez contact. Les premières rencontres peuvent très bien avoir lieu au téléphone. Pas nécessaire de faire un appel vidéo. Cela enlève un stress aux candidats, mais aussi à vous! Ça fait du bien de prendre une pause d’écran, yeux soulagés garantis. Si vous voulez favoriser l’entretien virtuel, assurez-vous de bien avoir testé la plateforme, votre caméra et votre connexion internet avant votre rencontre. Il n’y a rien de pire qu’un entretien désynchronisé. 


  1. L’entrevue 


Le marché a beaucoup changé ces dernières années et encore plus en pandémie. Ce n’est plus l’employeur qui a le gros bout du bâton. En effet, nous constatons de plus en plus une pénurie de main d'œuvre qualifiée. Alors, quand vous semblez être devant un bon candidat, traitez-le comme vous aimeriez être traité. 


Assurez-vous de créer un dialogue avec les candidats : laissez-leur la chance de poser des questions et répondez le plus honnêtement possible. L’entrevue n’est pas une occasion pour bombarder les candidats de questions ou tenter de les coincer avec des mises en situation où il n’y a pas de bonne réponse. Le but de l’entrevue est d’apprendre à connaître le candidat professionnellement et personnellement : quelles sont ses compétences, qu’est-ce qu’il aimerait développer dans le futur, de quoi est-il le plus fier dans sa carrière, est-ce que sa personnalité correspond aux valeurs de l’entreprise, etc. 


Voici quelques conseils d’entrevue : 

  • Soyez honnête et authentique. N’embellissez pas les choses, ce ne sera pas à votre avantage ni à celui du candidat si celui-ci accepte l’emploi. 
  • Dites les vraies affaires. Quels vont être les défis, quelles sont les tâches, comment travaillent les équipes entre elles, comment ça se passe en télétravail. Je parle souvent à des candidats qui veulent changer d’emploi parce qu’on leur a vendu du rêve et une fois arrivés sur place, ils ont réalisé que ce qu’on leur avait promis n’existait pas. C’est dommage pour le candidat, mais aussi pour l’entreprise qui devra  recommencer son processus de recrutement.
  • Ne vous arrêtez pas au poste. Parlez de votre entreprise, vos valeurs, votre culture, mais aussi des possibilités d’avancement et de développement pour le candidat. Où pourrait-il être dans 5 ans s’il reste avec l’entreprise? De nos jours, les employés ne choisissent plus un poste, ils choisissent une entreprise qui correspond à leurs valeurs et où ils pourront trouver une deuxième famille et évoluer.
  • Impliquez l’équipe. Si besoin, invitez un membre de l’équipe qui pourra parler de l’aspect plus technique du poste ou encore quelqu’un qui était à ce poste et a été promu.  Il n’y a rien de mieux que d’utiliser un ambassadeur interne de votre entreprise pour courtiser un futur employé. Le candidat pourra voir l’évolution possible pour lui et aura l’heure juste sur le poste. Cela évite aussi de tenir plusieurs entrevues avec le même candidat. En effet, plus le processus est long, plus vous risquez de perdre l’intérêt et la confiance du candidat. Vous courez aussi le risque qu’il reçoive une offre d’un compétiteur qui aura été plus rapide.  


  1. Post-entrevue 


Et oui ! Le recrutement ne s’arrête pas à l’entrevue, il faut aussi s’occuper de l’après-entrevue. Le monde est petit et une réputation est vite ternie. Des sites comme Glassdoor permettent maintenant aux candidats de donner une note concernant le processus de recrutement des compagnies. Laissez-moi de vous dire que certaines remarques ne sont pas des plus positives. 


Les candidats ont pris la peine de vous rencontrer et d’échanger avec vous, soit en entretien téléphonique, de façon virtuelle ou éventuellement en personne. Je vous encourage fortement à faire un suivi, positif ou négatif, auprès des candidats rencontrés. Expliquez brièvement au candidat les raisons pour lesquelles il n’a pas été retenu. Si vous avez apprécié le candidat, n’hésitez pas à lui mentionner : “J’ai vraiment aimé notre entretien et je garde ta candidature en tête si nous avons une opportunité qui convient plus à ton profil”. 


Les candidats parleront positivement de leur expérience avec votre compagnie, même si ce n’était que pour un entretien, et le bouche à oreille fera son chemin. Votre entreprise pourrait même voir une augmentation des candidatures de qualité! 


Rappelez-vous que le prince charmant / la princesse n’existe pas. Le candidat avec 20 ans d’expérience, qui veut un salaire sous la norme, qui est un pro de toutes les technologies et qui est le meilleur coéquipier de la planète… c’est trop beau pour être vrai, ça n’existe que dans les contes des fées. Parfois, il est mieux de choisir le candidat avec un bon potentiel de développement que celui qui détient l’expérience parfaite, mais qui quittera dans 6 mois. 


Bonne chance dans votre recrutement! 


*L’usage du masculin dans cet article a pour seul et unique but de faciliter la lecture.


Articles similaire

Tous les Articles

Comment réussir son recrutement en 3 étapes

Le processus de recrutement est une étape cruciale pour une entreprise. Nous vous donnons quelques pistes pour bien réussir un entretien de recrutement, mais aussi pour améliorer votre processus global de recrutement.

Vos employés

L’expérience-employé en période de crise: Les moments d’impact

Comment les entreprises peuvent-elles se mettre en mode empathie et mieux comprendre ce que vivent leurs employés en période de crise? Chaque individu peut avoir une réaction différente et ne pas vivre toutes ces phases ou les franchir à la même vitesse.

Vos employés

La vie de bureau post-COVID-19

Après plusieurs semaines à tenter de s’adapter à un nouveau mode de vie qui fait partir en vrille tous nos repères, comment aborder la reprise, avec aplomb et enthousiasme ? Voici quelques idées et suggestions pour bien préparer le retour au travail dans vos entreprises.

Vos employés